Alors que le Japon a commencé sa campagne de vaccination le 17 février 2021 (voir notre article sur le sujet : Déploiement du vaccin Covid-19 au Japon), le ministre de la Santé tente de rassurer les septiques.

Norihisa Tamura, le Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, a déclaré le 19 février 2021 que le gouvernement japonais versera une somme forfaitaire de 44,2 millions de yens (environ 350 000€) aux familles des personnes qui décèderont suite aux effets secondaires dus à l’injection du vaccin contre le Covid-19. Cette somme sera versée indépendamment de la négligence de l’institution médicale, de plus 209 000 yens (~1600€) seront également versés pour couvrir les frais funéraires.

Il a également déclaré qu’en cas d’invalidité de premier ordre nécessitant des soins constants, une pension d’invalidité de 5 millions de yens (montant annuel) sera versée aux personnes âgées de plus de 18 ans. Si la personne reste à la maison sans être hospitalisé, un montant annuel couvrant les soins de longue durée de 844 300 yens (~6600€) sera attribué.

Il a aussi évoqué le cas où des coupons de vaccination seraient amenés à être revendus et a déclaré : « Nous envisageons actuellement de confirmer l’identité de la personne avec un permis de conduire, une carte d’assurance maladie, une carte My Number… au moment de la vaccination. »

On rappelle qu’au 20 février 2021, le Japon compte jusqu’à présent : 422 718 cas de Covid-19 enregistrés et 7 360 décès sur l’ensemble du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici