Le Comité d’organisation de Tokyo, le gouvernement métropolitain de Tokyo, le gouvernement japonais, le Comité international olympique (CIO) et le Comité international paralympique (CIP) ont tenu une réunion à 5 en ligne, le 20 avril 2021, pour discuter de l’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, qui ont été reportés d’un an en raison de la pandémie de Covid-19.

Pas de spectateurs venant de l’étranger

Les 5 parties ont décidé de renoncer à accepter des spectateurs venant de l’étranger. On peut en déduire que le Japon ne souhaite pas lever les restrictions à ses frontières de si tôt. Les billets achetés par les résidents étrangers seront remboursés.

4,45 millions de billets vendus

Le comité d’organisation a vendu environ 4,45 millions de billets par le biais d’un système de loterie au Japon, mais des demandes de remboursement ont été reçues pour 810 000 billets l’année dernière. Environ un million de billets auraient déjà été vendus à l’étranger.

La peur de la propagation du virus

Les préparatifs des JO de Tokyo avaient été entrepris en partant du principe que l’événement serait ouvert aux spectateurs japonais et étrangers. Cependant, la propagation du virus par les spectateurs étrangers suscite de profondes inquiétudes et l’impact des mutations et variantes du virus n’est pas clair.

Pas de volontaires non plus

Les organisateurs des jeux ont également décidé de ne pas accepter de volontaires de l’étranger, ont déclaré samedi des responsables familiers de la question sous couvert d’anonymat. Les étrangers représentent environ 10% des 80 000 volontaires. Le gouvernement étudiera les moyens d’autoriser l’entrée de volontaires étrangers dont le rôle est difficilement remplaçable par une personne vivant au Japon, comme ceux qui sont capables de parler des langues peu courantes.

Une réunion pour décider du nombre maximum de spectateurs

Thomas Bach, Seiko Hashimoto (présidente du comité d’organisation), Yuriko Koike (gouverneure de Tokyo), Tamayo Marukawa (ministre des Jeux olympiques) et Andrew Parsons (président du CIP) ont participé aux discussions entre les 5 parties. Les cinq parties ont convenu de prendre une décision sur le nombre maximum de spectateurs présents durant les évènements sportifs d’ici la fin du mois d’avril.

Avant que la pandémie n’oblige à reporter les Jeux olympiques en mars de l’année dernière, le comité d’organisation estimait que la vente des billets générerait 90 milliards de yens. Bien que le nombre total de billets à vendre n’ait pas été divulgué, certains responsables ont déclaré qu’il devait initialement dépasser les 9 millions.

Malgré le report d’un an, le gouvernement espérait initialement que la présence du plus grand nombre possible de spectateurs aux jeux et de visiteurs dans le pays contribuerait à relancer l’économie après une récession due au Covid-19.

Déclaration de la présidente de Tokyo 2020 Seiko Hashimoto

« De bien des façons, ces Jeux de Tokyo 2020 seront différents des éditions précédentes. Toutefois, la nature même des Jeux restera inchangée, les athlètes donneront le meilleur d’eux-mêmes et inspireront le monde entier par leurs incroyables performances. Nous travaillons actuellement sur des solutions spécifiques pour que les habitants du monde entier puisse partager leur soutien et que le rassemblement des peuples puisse se faire d’une autre manière, au vu de la situation actuelle. Même si vous n’êtes plus en mesure de venir au Japon cet été, nous espérons que vous continuerez à soutenir les Jeux de Tokyo 2020. »

Source : NHK, Tokyo 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici