Le magazine Shunkan Bunshun a mis la main sur un document de 280 pages concernant la présentation de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 par la danseuse et chorégraphe Mikiko.

La présentation juste avant le report

Le matériel de présentation est daté du 6 avril de l’année dernière et la présentation a eu lieu juste après la décision officielle de reporter les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Le CIO semblait emballé par la présentation et a félicité l’équipe : « Vous êtes très bien préparé, vous avez fait un excellent travail de préparation jusqu’à présent. »

Les responsables du comité d’organisation et les personnes impliquées sont alors confiants : « Il faut bien sûr inclure un message par rapport au Covid, mais il suffit pour ça de simplement modifier la proposition actuelle. »

Mikiko débarquée, Olympig rentre en scène

Cependant, environ un mois plus tard, le 11 mai 2020, après avoir travaillé 4 ans sur le projet, Mikiko est informée qu’elle va être remplacée par Hiroshi Sasaki (66 ans), directeur créatif chez l’agence de publicité Dentsu. Sa présentation et ses plans sont mis de côté et l’équipe de Sasaki repart de zéro.

Une décision étrange, car Mikiko est une chorégraphe reconnue qui a travaillé en étroite collaboration avec des groupes de J-pop tels que Perfume et Babymetal. Elle avait également aidé à créer le segment « Tokyo 2020 » lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Rio en 2016, avec une chorégraphie et des visuels faisant un clin d’œil à l’esthétique de Perfume.

Tout ça donc pour être remplacé par Hiroshi Sasaki, celui-là même qui a démissionné le 18 mars 2021, car il avait suggéré de déguiser Naomi Watanabe en cochon pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques.

Après sa démission, Seiko Hashimoto, présidente du comité d’organisation, a déclaré : « À seulement quatre mois des Jeux, il est difficile de créer un nouveau plan à partir de zéro. Il serait préférable d’en créer un nouveau basé sur le plan de l’équipe de Sasaki. ».

L’idée de l’équipe Mikiko n’a donc pratiquement aucune chance de voir le jour. Cependant, de nombreuses personnes impliquées dans le projet le déplore car « son idée était géniale ».

Naomi Watanabe a même déclaré sur YouTube : « Cette production m’a donné la chair de poule ! C’était tellement cool ! C’était la meilleure mise en scène que j’ai jamais vue. »

C’est la moto de Kaneda® de AKIRA™

Selon les documents de présentation que ce sont procurés le Shukan Bunshun, la cérémonie s’ouvre sur une moto rouge qui fonce sur la scène et qui n’est autre que la moto de Kaneda dans AKIRA. On se rappelle que le mangaka Katsuhiro Otomo avait prédit les jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans son œuvre, ainsi qu’une mystérieuse pandémie et des appels à l’annulation.

Bienvenue à Neo Tokyo

« Welcome to Neo Tokyo » c’est ainsi que se nomme le 1er slide de présentation pour le début de la cérémonie d’ouverture. Grâce au projection mapping, la ville de Neo Tokyo comme l’a dessiné Otomo prend forme sur scène et la moto d’AKIRA tourne autour du dôme qui entoure la ville.

Des danseurs de renommée internationale tels que Daichi Miura et Koharu Sugawara entrent sur scène dans une voiture futuriste avec un rendu fil de fer puis ils se lancent dans une performance dansante habillés en employés de la gare de Tokyo.

Après un retour en images sur les Jeux de Tokyo de 1964, Naomi Watanabe fait son apparition et le mot « READY » s’affiche sur l’écran derrière elle.

Le rôle de Naomi Watanabe était d’inviter le public à faire la transition entre le passé (1964) et le présent (2020).

S’ensuit une performance inspirée de la danse synchronisée avec des danseuses sur des podiums. Des athlètes de différents pays défilent entre les podiums qui représentent les différents continents et un rond rouge apparaît au centre de la scène pour représenter le Japon au centre du monde.

Chaque présentation des différentes compétitions est animée avec l’apparition de Super Mario et d’autres personnages.

Et pour finir, la torche est allumée et des feux d’artifice annoncent le début des Jeux Olympiques.

Sur le papier cette cérémonie d’ouverture avait de la gueule, c’est ce qu’on aurait aimé voir pour s’enthousiasmer à nouveau pour ces JO qui ont été plombés par la pandémie de Covid et les multiples scandales de l’équipe organisatrice.

Il y a quelques années, Masako Nozawa qui double Goku dans Dragon Ball Z avait dit qu’elle rêvait de pouvoir être à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques en Goku pour pouvoir rassembler l’énergie des gens du monde entier afin de faire un Genkidama pour allumer la flamme olympique ! C’est ça qu’il nous faut !

Source : Shunkan Bunshun
Images : Shunkan Bunshun, NHK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici