Alice au pays des merveilles à la sauce Battle Royale

Adaptation du manga du même nom et ça se voit car sur la forme ainsi que dans le jeu des acteurs ça fait très « manga ». Du coup ça pourra rebuter pas mal de monde de ce côté là il faut s’y attendre.

Néanmoins il y a du budget (merci Netflix) et le concept est sympa. Voir Tokyo vidé de tous ses habitants est quelque chose de savoureux quand on connait la densité de sa population. En particulier Shibuya et son crossing d’habitude surpeuplé, le film a profité du Ashikaga Scramble à Tochigi ainsi que quelques maquettes et le rendu est vraiment bien foutu.

Ashikaga Scramble City Studio à Tochigi : réplique du crossing de Shibuya.

C’est inégal mais divertissant et bien rythmé, parfois trop. On aurait aimé que certains personnages soient un peu plus développés. La série aborde des thèmes importants comme les Hikikomori, la transsexualité ou encore le ijime (harcèlement scolaire) mais un peu trop rapidement, là où peut être que le manga passe plus de temps sur ses personnages.

Au final cette adaptation très libre de Alice au pays des merveilles (Arisu = Alice et Usagi = Lapin) est une bonne petite série dont on attend maintenant la saison 2.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici