Voici une sélection de 10 publicités japonaises qui par leur créativité, leur humour ou leur mise en scène ont marqué les esprits.

Toutes les publicités sont en japonais, mais la plupart possèdent des sous-titres anglais, donc n’hésitez pas à activer les sous-titres sur le lecteur vidéo de YouTube.

Destins, le jeu de la vie

On commence par une pub pour la version japonaise du jeu de société Destins, le jeu de la vie qui s’appelle 人生ゲーム en japonais.

Dans cette publicité une jeune femme en route pour un entretien d’embauche laisse sa place à un vieux monsieur dans le bus. Une fois l’entretien passé, elle recroise l’homme qui est agent d’entretien dans l’entreprise dans laquelle elle a postulé.

– Merci pour ce matin, tout va bien ?
– non, j’ai raté mon entretien
– Mais non, ça va aller ! Ça va le faire !

Un peu de vocabulaire d’entreprise pour bien comprendre la publicité : au Japon la notion de hiérarchie est très importante avec de nombreux rangs au niveau des chefs.

– Shachou 社長 (しゃちょう) = patron, président d’une entreprise (CEO)
– Kaichou 会長 (かいちょう) = président du conseil d’administration.


La phrase qui apparaît à la fin : 奇跡はめったに起こりません。 : « Les miracles se produisent rarement ».

Une publicité très drôle qui rappelle un peu GTO pour ceux qui ont la référence.

Chicken Ramen

Il existe des mascottes pour tout au Japon et celle de la marque de nouilles instantanées Chicken Ramen par Nissin s’appelle Hiyoko-chan. Hiyoko (ひよこ) qui veut dire poussin en japonais est une mascotte très populaire au Japon et est souvent mis en scène dans des publicités très drôles.

Ce qui nous intéresse ce sont les publicités pour la version ultra épicée des chicken ramen : Akuma no Kimura. En 2018, Nissin cherche à toucher un public plus jeune et pour le lancement du produit, il fallait quelque chose qui marque les esprits et qui change de l’image toute mignonne de Hiyoko-chan. Ils ont donc décidé de le transformer en oiseau démoniaque et ça a donné cette publicité.


En 2020, toujours pour la même variété de ramen ultra épicé, Hiyoko-chan apparaît dans une publicité où il va endurer les soucis du quotidien pendant 3 minutes avant d’exploser.

Les écouteurs qui s’emmêlent, les trains bondés, le port USB qui ne rentre pas du 1er coup autant de choses auxquelles on peut se rattacher et qu’il nous ai au moins arrivé une fois.

Pourquoi 3 minutes parce que c’est le temps qu’il faut attendre pour que les ramens soient prêts une fois qu’on a versé l’eau chaude.

Playstation Classic

En décembre 2018 sort la Playstation Classic, après les succès de la NES mini et de la Super Nintendo mini, Sony se dit qu’il serait bien de prendre sa part du gâteau. Ils sortent donc une version compacte de la PlayStation d’origine préchargée avec 20 jeux « classiques ».

La publicité d’origine pour la sortie de la PlayStation en 1994

La console sort donc en décembre 2018 et plus précisément le 3 décembre qui est la date de sortie de la PlayStation d’origine : 3 décembre 1994.

Quitte à faire du recyclage autant y aller à fond, Sony reprend donc le concept des publicités d’origines de 1994 : 1, 2, 3 qui en japonais se dit: Ichi (1), Ni (2), San (3). Un deux trois qui représente la date de la sortie de la console : 12/3.

Marukome

Marukome est une marque spécialisée dans la soupe miso et est connue pour produire des dessins animés de qualité pour leurs publicités. Leur slogan et le thème de leurs pubs de 1 minute 30 : « Réunir les familles ».

Une des publicités que je trouve la plus réussie raconte l’histoire d’un Japonais campagnard qui voit sa fille lui présenter son petit ami Italien. On comprend qu’il n’approuve pas particulièrement leur relation, mais leur fille déterminée décide de se marier et d’aller vivre en Italie.


Je trouve ça formidable la façon dont en seulement 90 secondes sans trop de dialogues, la publicité arrive à raconter son histoire et à faire passer des émotions.

Si jamais vous êtes curieux et vous souhaitez voir les autres publicités animées de la marque, elles sont disponible sur leur chaine YouTube : Publicités Marukome

Cup Noodle x One Piece

Cup Noodle de Nissin, la marque de nouilles instantanées la plus connue au monde, s’est associée à One Piece pour des publicités mettant en scène les personnages du manga transposés dans l’univers du lycée.

On retrouve donc 4 spots mettant en scène Zoro, Nami, Vivi et la bataille de Marineford avec des tranches de vie au lycée.


Les petits spots de pub sont très réussis et l’animation de la reproduction des scènes clés du manga dans l’univers réaliste du lycée est bluffante.

Il existe également un clip commémoratif du groupe qui a signé la musique des spots de pubs : Bump of Chicken. Le groupe de Rock qui avait déjà fait le générique de fin du 4e film de One Piece : L’Aventure sans issue デッドエンドの冒険 (Dead End no Boken).


L’animation du clip est superbe et la musique possède cette vibe nostalgique qui colle parfaitement au thème des publicités.

Pocari Sweat

La toute dernière publicité en date de Pocari Sweat, la marque de boisson énergétique est une merveille. On y retrouve une fille qui traverse le couloir d’une école pour retrouver son amie.


Le plan séquence est d’autant plus remarquable qu’il a été réalisé sans CGI comme on peut le voir dans le making of. Les décors et les effets sont animés en temps réel pendant le tournage. Une prouesse technique et un rendu particulièrement convaincant.

L’intégralité du plateau de tournage avec le couloir et le jardin s’étend sur pas moins de 85 mètres.

Dragon Ball Z Kakarot

En janvier 2020, pour la sortie du jeu Dragon Ball Z Kakarot, tout comme l’a fait Konami avec Winning Eleven ou Square avec Final Fantasy, Bandai joue sur la carte de la nostalgie.

Dans cette publicité un homme qui vient d’acheter le jeu rentre chez lui et en commençant à jouer il se remémore ses souvenirs d’enfance.


Une publicité qui parlera à tous ceux de ma génération qui ont grandi avec Dragon Ball et le Club Dorothée. On a tous à un moment donné lancé les météores de Pégase ou fait des Kamehameha dans la cour de récré.

Kyushu Shinkansen

En 2011 pour le lancement de la ligne de shinkansen de Kyushu entre Hakata et Kagoshima, une caméra embarquée a été installée à bord du shinkansen et on a demandé aux gens de venir le long des rails. La participation a été au-dessus des attentes : plus de 15 000 personnes ont participé à l’opération.


La mélodie entraînante qui accompagne la vidéo est la chanson BOOM interprétée par Maia Hirasawa, une chanteuse métisse Suédoise / Japonaise.

Diffusée le jour du lancement : le 12 mars 2011, soit un jour après le gros séisme du Tohoku, la publicité est très vite devenu virale. C’était ce que les gens avaient besoin durant cette période difficile.

Le 14 mars 2021, pour la commémoration des 10 ans du Kyushu shinkansen, JR a décidé de marquer le coup avec un « shinkansen étoile filante ». Les lumières des couleurs de l’arc-en-ciel représentent les 7 préfectures de Kyushu. Dans cette autre période difficile, en pleine pandémie de coronavirus, les gens ont été invités à se rassembler afin que leurs vœux soient exaucés.


Un moment féérique et magique. JR Kyushu qui avait invité le public a envoyé leurs vœux en a reçu 8,350. Ils en ont sélectionné 777 qu’ils ont affiché sur l’extérieur du shinkansen et sur des posters affichés à l’intérieur.

À la base un événement similaire devant avoir lieu pour célébrer le lancement de la ligne en 2011, mais avait été logiquement annulé suite au séisme qui a frappé le Japon le 11 mars 2011.

Docomo Touch Wood SH-08C

Autre publicité au timing malheureux, celle pour le téléphone Touch Wood SH-08C de Docomo. Uploadée sur Youtube le 11 mars 2011 seulement 12h avant le séisme du Tohoku, la publicité est tout ce qu’il reste puisque tout le reste de la campagne de pub a été annulée.

Un xylophone géant est installé dans une forêt de Kyushu. Avec ses 44 mètres de long, chaque planche émet un son pour jouer la célèbre cantate de Bach : « Jesus que ma joie demeure ».


Il a fallu 3 mois pour réaliser cette vidéo de 3 minutes. La majeure partie de ces 3 mois a été utilisée pour créer le prototype du xylophone. En effet, il a fallu trouver le bon angle d’inclinaison pour chaque planche. Si l’angle d’inclinaison est trop grand, la boule en bois roule plus vite et le rythme de la musique devient trop rapide. À l’inverse si l’angle est trop bas : la boule s’arrête. C’est comme ça qu’ils ont déterminé qu’un angle d’inclinaison de 12° était parfait pour cet exercice.


La prise la plus difficile à réaliser fut le dernier plan dans lequel la balle tombe à côté du téléphone et s’arrête. Il a fallu s’y reprendre à 49 reprises avant d’y arriver et de voir le plan tel qu’il est présent dans la publicité.

Sakeru Gumi

Pour finir une des publicités japonaise les plus connues, une série de 11 publicités pour les bonbons Sakeru gumi qui a pour thème : Sakeru gumi vs Nagai Sakeru gumi. Nagai qui veut dire long en japonais. Dans cette série de publicités qui mises bout à bout raconte une histoire, on y découvre un couple fan de la marque de bonbons dont la relation va être bouleversé par le fameux personnage de « Long Long Man » joué par Yukiyoshi Ozawa.


Un classique ! J’espère que vous avez apprécié cette sélection et découvert au moins quelques-unes des publicités présentées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici